Un soir d’été…

Que faire de ses soirées en été ? Pour le maquettiste que je suis, j’essaye déjà d’oublier (un peu) tous les textes torrides que je mets en page la journée et ces photos de jeunes femmes dénudées que je retouche (avec les yeux) sur mon écran 24 pouces. D’autres attendent fébrilement que la semaine se passe pour se jeter le samedi soir venu sur le jeu Fort Boyard et ses épreuves sous haute tension. D’autres encore tentent des expériences en mélangeant toutes sortes de fluides corporels.

Jacques Serguine, quand à lui, auteur de L’Été des jeunes filles, publié à la Musardine, donne des fessées à Danièle et à sa fille et noue une étrange relation faite d’autorité, d’humiliation, de désir et de sexe.

Un peu plus calme (quoique…), Nelly Perrier, elle, préfère rester avec son chéri sur la plage du Carlton afin de passer une soirée en amoureux et profiter pleinement du crépuscule d’été.

Nelly Perrier : Un soir d’été (1969)

Et vous, comment occupez-vous vos soirées en été ?

Ce contenu a été publié dans L'humeur du maquettiste. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Un soir d’été…

  1. le mec autiste dit :

    on arrive à laisser des comments ici ?

  2. admin dit :

    Faut croire que oui. A condition d’un peu de modération, certes, mais qui nous permet d’éviter d’être envahis par les vendeurs de Viagra et autres substances miracles dont les lecteurs de ce blog n’ont pas besoin, car c’est bien connu, un client de La Musardine, ça bande dur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>