Soirée WE LOVE SEX: compte-rendu et photos de la soirée

Ce mardi 25 septembre a donc eu lieu à la Musardine une petite sauterie organisée avec nos amis de welovewords.com à l’occasion de la sortie d’Osez 20 histoires de sexe sur internet (publié en partenariat avec eux). Une soirée assortie, histoire de coller un peu au thème du livre, d’une expérience de dating en live, façon site de rencontres entre les murs. Si vous avez raté les épisodes précédents, une présentation détaillée de l’expérience vous attend ici.

Avouons-le, nous étions un peu inquiets à l’idée de voir participer une majorité d’hommes en rut pour une minorité de femmes effrayées, comme c’est le cas sur les sites de rencontres. Ce fut la première belle surprise de la soirée: une répartition à peu près équivalente des participants masculins et féminins (quelques hommes en plus, mais bon, ne chipotons pas). Content aussi de trouver quelques individus (hommes et femmes) en quête d’une personne du même sexe plutôt que du sexe opposé (plus de femmes que d’hommes ceci dit). Et un grand mea culpa pour les couples déçus de ne pouvoir draguer en couple: certains nous en ont fait le reproche, il est vrai que nous les avons un peu éludés (on fera mieux la prochaine fois!)

La seconde surprise de la soirée fut de constater à quel point les gens étaient beaux. Avec un tel thème, nous aurions pu nous attendre à une soirée « cas sociaux morts de faim », mais nous n’avons trouvé que des beaux mecs et des filles canons, tout en sourires, bel esprit et coolitude… C’est à dire à l’image de la Musardine (quand bien même, avouons-le, le punch légèrement surdosé par rapport à d’habitude a grandement contribué à détendre assez vite l’ambiance)

Reste à savoir si des rencontres ont vraiment eu lieu… Quelques personnes se sont trompées dans leurs adresses mail (souvent en confondant les .fr et les .com), d’autres ont joué sans être disponibles pour une rencontre, d’autres ont inscrit l’adresse mail de potes pour leur faire une blague… Beaucoup de mails sont également arrivés dans les filtres anti-spam (d’ailleurs si vous avez participé et n’avez rien reçu, allez-donc y faire un tour, il n’est peut-être pas trop tard). Mais malgré tous ces petit couacs, quelques correspondances ont pu être menées entre adultes consentants, et on a même vu quelques galoches se rouler dans les coulisses en toute fin de soirée. Une rencontre a eu lieu le surlendemain, apparemment très chaude, mais j’ai promis de ne rien raconter. Et à l’heure où ces lignes sont publiées, certaines correspondances sont toujours en cours… Et peut-être d’autres? Si c’est le cas, racontez-nous!

En attendant, les jolies photos de la soirée, prise par l’indispensable et éternelle Anne Bouillon, que l’on remercie chaudement.

Ce contenu a été publié dans Evènements. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>